oct 14 2016

Magazine Divercite Cote d Emeraude

Posted by admin in Articles exclusifs

Ma collaboration durant 9 ans pour le Magazine Divercité Côte d’Emeraude s’achève…

Magazine tendance Divercite Cote d Emeraude Saint Malo

Magazine tendance Divercite Cote d Emeraude Saint Malo

Une collaboration en tant que rédacteur en chefphotographe et rédacteur de l’ensemble des articles de A à Z du Magazine le temps de 29 numéros. Cela laisse forcément des traces ! Un Magazine mis en page par l’Agence Dumas à Rennes et commercialisé par l’Agence Precom de Saint-Malo.

29 numéros d’un magazine Divercité Saint-Malo ou Emeraude ou Côte d’Emeraude selon les numéros, cela représente l’écriture d’environ 4001 articles, la prise de vues de 4001 photographies. La recherche de 4001 slogans d’accroche pour les articles (et jamais le même)….des heures dédiées à l’écriture et au service de gens tous aussi différents les uns des autres. Appréciable !

Une vraie richesse, de vraies rencontres, un véritable échange et beaucoup de bonheur réciproque avec des interlocuteurs allant de chefs d’entreprises, responsables de boutiques, d’hôteliers et de restaurateurs du pays de Saint-Malo. Ceux qui font l’effervescence de la cité corsaire. Il est évident que ce bonheur fut un partage où l’on s’est bien amusé surtout pour les prises de vues !

Une errance à travers la ville, le temps des 10 premiers numéros où le contenu journalistique et l’information intemporelle avaient une belle place pour le plaisir des lecteurs. Pratiquement 6 à 8 pages d’information à chaque numéro du Divercité Côte D’Emeraude.

29 numéros d’un magazine dont le visage a changé pendant 9 ans. Le contenu journalistique laissant de plus en plus de place aux publireportages sous une ligne éditorial fluctuante au fil du temps. Moins de place, moins de mots, un challenge presque surréaliste !

Mais le défi a toujours été relevé avec plaisir. Le seul petit regret sera de constater qu’en 29 numéros, mon identité a été occultée de l’intérieur du magazine (Yann Chollet) : sans doute que cela faisait un peu tâche d’avoir un rédacteur en chef masculin pour un Magazine de tendances féminines ? Le choix d’une directrice d’édition ne se discute pas !

Il est venu le temps de passer à d’autres expériences ou de poursuivre celles qui sont déjà enclenchées. Toujours dans l’écriture et la photographie au service des entreprises de Saint-Malo, Dinard, Dinan ou Rennes…et des villes de proximité !

Je continue au service de la plume même si celle-ci est remplacée par le clavier depuis longtemps, de vos reportages, de l’écriture de contenu web ou de plaquettes de présentation de votre structure, votre société… Toujours au service de la prise de vues de vos chantiers, de vos boutiques, de vous ou des objets que vous souhaitez mettre en éclairage…

Toujours au service de la mise en avant de votre savoir-faire, de conseils en communication externe ou interne… Le monde publicitaire évolue, il faut évoluer avec et l’inventer par une recherche permanente d’idées, une réflexion intelligente et ne pas se contenter d’annoncer un budget : le résultat prime !

Plus de 15 ans au coeur de cet univers fabuleux et la même passion…ça compte ! C’est l’expérience qui se traduit simplement à travers l’envie de donner le meilleur de soi…

nov 24 2015

Toi le terroriste…

Posted by admin in Articles exclusifs

C’est en toute quiétude que j’affine le fond de ma pensée…ce que j’ai toujours pensé !

Toi, reflet inverse de ce qui fait de l’homme un être humain.

Toi, image d’un sombre monde et de ce sang qui coule d’entre tes mains.

Toi, l’ignoble pustule dont les neurones se sont fracturés depuis longtemps.

Toi, le pou qui suce nos rêves et considère la vie comme du vent.

Toi, dont la conscience s’effrite au bord du vide de ton esprit mal fait.

Toi, tel un tyran gangrenant la terre de cris et de méfaits.

Toi, qui ne sait ni sourire, vis de guerre et de folie meurtrière.

Toi, le maudit, l’ignoble destructeur qui veut briser la terre entière.

Toi, graine de lâcheté, de honte et de misère.

Toi, pitoyable sordide disposé à tuer père et mère.

Toi, qui te dis grand et fier mais qui n’est rien.

Toi, apportant dans ton sillage chair humaine et chagrin.

Toi, capable de mourir au nom de pensées inutiles.

Toi, et tes armes qui tuent et mutiles.

Toi, qui va et viens au rythme de tes pulsions frénétiques.

Toi, posté en secret  comme sur une feuille telle une tique.

Toi, toi et ceux qui sont comme toi, votre nom est terroriste.

Toi, toi et ceux qui sont comme toi, telle une mauvaise nouvelle triste.

Toi…oui toi, tu n’es à mes yeux qu’une sorte de miasme…

…une Emanation nauséabonde d’une déchèterie !

Oui, c’est ça, tu n’es qu’une émanation nauséabonde d’une déchèterie,

Toi le terroriste !

Yannis©2015 (inspiré du livre En Attendant Camille le Monde S’écroule)

avr 24 2012

Festival des jeunes créateurs de mode à Dinard 2012

Posted by admin in Articles exclusifs

Le Festival des Jeunes Créateurs de Mode Dinard a encore tenu ses promesses. L’idée de Dominique Damien Réhel est ancrée aujourd’hui dans les esprits. Lieu incontournable de la création, de l’émotion et de la bonne humeur, le cru 2012 fut excellent. Véritable rencontre internationale, les créateurs de demain s’y retrouvent, les soirées festives se suivent, les défilés font la mode. Dans cette gigantesque organisation, le public est roi. Du Palais des Arts et du festival de Dinard à la Croisette de la cité balnéaire, tout le monde vit des moments intenses : inoubliables !

Les stars y passent comme cette année 2012 avec le DJ attendu Quentin Mosimann, Bernard Montiel ou encore des tops modèles…

L’an prochain, le festival des Jeunes Créateurs fêtera ses 20 ans. 2013 devrait être encore plus magique.

Cette année, le défilé lingerie a lancé les festivités lors d’une soirée forte. Ci-dessous, quelques photographies en moyenne définition (clic possible). Plusieurs photos en haute définition sont disponibles pour les magazines…

Toutes les photographies du site sont sous copyright (interdit à la reproduction sans accord).

festival des jeunes créateurs dinard 2012

festival des jeunes créateurs dinard 2012

Dans la catégorie lingerie plusieurs créateurs participaient.

Défilé lingerie haut en couleur lors du festival des jeunes créateurs.

Défilé lingerie haut en couleur lors du festival des jeunes créateurs.

Le président du Festival Dominique Damien Rehel.

Dominique Damien Rehel président du Festival des Jeunes Créateurs

Dominique Damien Rehel président du Festival des Jeunes Créateurs

Le défilé lingerie du festival des jeunes créateurs de mode.

Défilé lingerie festival des jeunes créateurs de Dinard.

Défilé lingerie festival des jeunes créateurs de Dinard.

Défilé lingerie lors du festival des Jeunes Créateurs à Dinard 2012.

Défilé lingerie lors du festival des Jeunes Créateurs à Dinard 2012.

Des modèles au TOP !

Défilé lingerie 2012 : Festival des Jeunes Créateurs à Dinard 2012.

Défilé lingerie 2012 : Festival des Jeunes Créateurs à Dinard 2012.

Charme, beauté, volupté lors du festival des jeunes créateurs 2012.

Charme, beauté, volupté lors du festival des jeunes créateurs 2012.

Cliquez sur l’image pour la voir !

Défilé lingerie lors du festival des jeunes créateurs à Dinard 2012.

Défilé lingerie lors du festival des jeunes créateurs à Dinard 2012.

Festival des jeunes créateurs de la mode à Dinard 2012.

Festival des jeunes créateurs de la mode à Dinard 2012.

Quentin Mosimann est arrivée avec 1h30 de retard. Un Bon DJ doit savoir se faire attendre !

Le DJ Quentin Mosimann présent lors de la soirée VIP.

Le DJ Quentin Mosimann présent lors de la soirée VIP.

Le défilé lingerie en a laissé rêveur plus d’un ! Faut avouer !

Défilé lingerie festival des jeunes créateurs de mode dinard 2012.

Défilé lingerie festival des jeunes créateurs de mode dinard 2012.

oct 22 2011

Saint-Malo futuriste !

Posted by admin in Articles exclusifs

Saint-Malo comme vous ne l’avez jamais vu !

On connait la ville de Saint-Malo en Bretagne, formant un Dogme avec ses remparts dressés, ses bateaux, ses mouettes, ses marées, la couleur de sa mer Emeraude. Saint-Malo, la cité corsaire, intemporelle, splendide avec son image statiquede ville fortifiée.

Le sable de la plage du mole, de bonsecours, de celle du sillon… Saint-Malo, île devenue accessible mais gardant son empreinte d’hier. Le Grand bé, Cézembre, ses forts posés sur l’eau. Ses bateaux de pêche, ses boutiques et commerces, ses grandes entreprises. Tout cela forme un Saint-Malo incontournable. C’est pourquoi, fort d’une envie de projection dans un futur où la consommation tient sa place, voici en une et une seule image, une photo retouchée, la vision d’un Saint-Malo futuriste qui prendrait des allures d’un monde contemporain. Saint-Malo deviendrait alors à l’image du monde et des mégacités, des grandes villes et de ses artères improbables… Un monde où le passé s’enfuit tandis que l’avenir se dessine à l’horizon.

Certes l’image tend à défigurer ce que nous connaissons mais parfois il est si bon de déformer l’existant pour laisser paraître ce que l’epsrit humain peut faire naître !

Bref : Voici Saint-Malo dans un futur proche, futuriste !

Image interdite à la reproduction sans accord

Pouvez laisser vos commentaires en dessous !

oct 07 2010

Selection de photos 2010 par Yann Chollet

Posted by admin in Articles exclusifs
Journaliste photographe chef de pub professionnel en Bretagne sur la région de Saint-Malo, j’effectue divers travaux pour les entreprises, bars, hôtels, restaurants, magazines, entreprises, communes. Qu’il s’agisse de travaux publictaires, travaux presse, travaux particuliers, sites internet, n’hésitez pas à me contacter. Vous trouverez sur site-blog plutôt quelques exclusivités ! Surfer sur d’autres de mes sites ou mes CV en ligne pour en savoir plus. Dans cet article, quelques photos coup de coeur de l’année 2010 ! Photos de Saint-Malo, de paysages, du sillon, de Dinard, de Dinan, de Saint-Cast en Bretagne. Photos aussi de Servane Escoffier représentant Saint-Malo 2015 pour la Route du Rhum 2010. Sur son voilier ici, à Saint-Malo pendant les préparatifs avant le départ du dimanche 31 octobre 2010.  Si vous aimez mes textes, c’est ici, ci-dessous ou dans les archives sur la droite. Avec des photos d’artistes et diverses réalisations photographiques. Autrement vous pouvez aussi passer sur www.journaliste-photographe-bretagne.com pour des photos pack-shot et autres vues diverses réalisées sur saint-malo, dinard, dinan, rennes, lorient et la Bretagne… à bientôt pour de nouveaux textes et nouvelles photos de la région.

Cliquer sur les photos pour aggrandir

Défilez jusqu’en bas pour découvrir les autres articles

Servane Escoffier 2010 sur son voilier saint malo 2015

Servane Escoffier 2010 sur son voilier saint malo 2015

Servane Escoffier sur son voilier à Saint-Malo

Le Grand Bé à Saint Malo Yann Chollet.

Le Grand Bé à Saint Malo lors des Grandes Marées 2010

Cheval dans la brume en montagne photo yann chollet 2010

La Conchée à Saint Malo par Yann Chollet

Photo yann chollet, la conchée 2010. Cliquez sur la photo pour aggrandir

Le sable à SAint-Malo sur les plages de la Bretagne

Le Sable plage du sillon à Saint-Malo par Yann Chollet.

Le Sable à Saint-Malo, simple mais joli. Photo Yann Chollet, journaliste en Bretagne

Exemple de portrait réalisé par Yann Chollet, photographe.

La mer grande plage de Saint Cast en Bretagne.

La mer grande plage de Saint Cast en Bretagne.

Anse de Saint-Cast en Bretagne été 2010 par Yann Chollet

Mouette saint malo par yann chollet

Vol de la mouette malouine par yann chollet

Tigre en gros plan

Tigre en gros plan

Le tigre rien à dire. Photo Yann Chollet. Cliquez pour aggrandir.

Solidor quartier de Saint-Malo

Solidor quartier de Saint-Malo

La quartier de Solidor à Saint-Malo en Bretagne. Yann Chollet photo

Saint-Jacit de la mer en Bretagne. Photo yann chollet.

Saint-Jacut de la mer en Bretagne. Photo yann chollet.

Les chevaux dans la baie de Saint-Jacut. Tourisme

Photo du quartier de Solidor à Saint-Malo vue par Yann Chollet photograhe.

Solidor vu de Dinard lors des grandes marées. Photographie Yann Chollet.

Le mole à Saint Malo. Photographie de Yann chollet

Le mole à Saint Malo. Photographie de Yann chollet

Le mole de Saint Malo pris par Yann Chollet en photo

Plage de Saint Cast en été

Plage de Saint Cast en été

Photo de Yann Chollet, journaliste photographe en Bretagne

yann chollet photo
yann chollet photo

Toutes les photos du site sont interdites à la reproduction sans accord

Regardez les archives photos de stars sur la droite
Regardez toutes les archives de ce site en défilant jusqu’en bas
Batistes 2010
jan 07 2010

Luminosité neigeuse sur Saint-Malo

Posted by admin in Articles exclusifs

Deux jolis cas de belles luminosités à la suite des tombées de neige sur la région de Saint-Malo. Le fort National entouré par une mer colorée ; le golf de Dinard - Saint-Lunaire où la mer flirte avec la terre. L’histoire de se poser une minute et de prendre des photos de ce paysage breton sous la neige. L’appareil en mains, c’est si magique qu’on a presque envie de ne rien prendre et de mettre juste en mémoire, dans sa tête, ces photos mémorables. 

En ce mois de janvier 2010, la neige est tombée en Bretagne et laisse quelques belles couleurs à capter ici et là. Parfois il faut attendre pour saisir le bon moment où le soleil, les nuages, la mer, les reflets se confondent avec l’esprit pour apporter ce que la nature offre de plus beau. Saint Malo se décline alors en mille éclats pour nous montrer un visage différent.

Le froid s’installe, les éclaircies deviennent des bénédictions. Ceux qui tentent de rouler sur la neige glissante, sur ces routes blanches reçoivent dans les yeux, le fruit d’une nature qui se joue de nos impressions. Le temps semble figé comme si l’homme avait mis entre guillemets, pour une journée ou deux, toute sa folie. La nature reprend ses droits, s’impose alors avec un visage souriant, plein de beauté.

On oublie le temps d’un temps la furie furieuse de nos âmes consolées par tant de splendeur. Eh oui, il suffit d’ouvrir les yeux pour se faire plaisir. Facile !

Cliquez pour aggrandir

Neige sur Saint Malo 2010

Neige sur Saint Malo 2010 par yann chollet, photographe journaliste à saint-malo

 

Golf de Dinard côte d Emeraude sous la neige

Golf de Dinard côte d Emeraude sous la neige par yann chollet

mai 10 2009

Kitesurf en Bretagne : Spot de Lancieux

Posted by admin in Articles exclusifs

Kitesurf

 

Spot baie de Lancieux - Saint-Jacut 2009

Photos exclusives : Photos HD disponibles sur demande

Vent Force 4-5 : Luminosité Faible : Photos Yann Chollet

Deux écoles

Saint-Malo avec Manu

http://www.ecolekitesurf.com

Saint-Jacut avec Gaetan

http://www.sensationskite.com

Interdit à la reproduction sans accord : yann chollet

Interdit à la reproduction sans accord : yann chollet

Kitesurf en Bretagne : photo yann chollet 2009

Kitesurf en Bretagne : photo yann chollet 2009

Photos plus grandes cliquez

Kitesurf en Bretagne : yann chollet 2009

Kitesurf en Bretagne. photographie de kitesurf en baie de lancieux prise par yann chollet 2009

Photos Interdites à la reproduction

Photo yann chollet : Kitesurf 2009

Photo yann chollet : Kitesurf 2009

Le moniteur de l'école de Kitesurf de Saint-Jacut

Photo de Gaetan moniteur de l'école de Saint-Jacut. Ecole de kitesurf à Lancieux. Photo prise par yann chollet, journaliste photographe à saint malo.

Yann Chollet : Photo exclusive : interdit à la reproduction

Yann Chollet : Photo exclusive : interdit à la reproduction

Yann Chollet 2009 : Interdit à la reproduction

Yann Chollet 2009 : Interdit à la reproductionphoto yann chollet : Kitesurf en Bretagne

Kitesurf en Bretagne

photo yann chollet : Kitesurf en Bretagne

photo yann chollet : Kitesurf en Bretagne

photo Yann Chollet 2009

photo Yann Chollet 2009

photo esclusive : Yann Chollet : interdit à la reproduction

photo esclusive : Yann Chollet : interdit à la reproduction

Spot de Lancieux Kitesurf en Bretagne : yann chollet

Spot de Lancieux Kitesurf en Bretagne. Photographie de yann chollet, photographe en bretagne.

Yann Chollet 2009 : Kitesurf en Bretagne

Yann Chollet 2009 : Kitesurf en Bretagne

Le Kitesurf est un sport de glisse à pratiquer avec un moniteur

pour en apprendre les bases.

Il se pratique en baie de Lancieux ou Plage du Sillon à Saint-Malo

Yann Chollet : photo exclusive : interdit à la reproduction sans accord.

Yann Chollet : photo exclusive : interdit à la reproduction sans accord.

Photos plus grandes, cliquez dessus !!!

photo yann chollet 2009

photo yann chollet 2009

yann chollet photo

yann chollet photo

Spot baie de Saint-Jacut - Lancieux : Bretagne

Spot baie de Saint-Jacut - Lancieux : Bretagne

Saut de Kitesurf

Kitesurf en baie de Lancieux : yann chollet

Kitesurf en baie de Lancieux : yann chollet

Yann Chollet (photo 2009)

Yann Chollet (photo 2009)

Cliché Yann Chollet 2009

Cliché Yann Chollet 2009

Kite Surf : Yann Chollet : interdit à la reproduction

Kite Surf : Yann Chollet : interdit à la reproduction

Kitesurf Côte d'Armor

Kitesurf Côte d'Armor

Yann Chollet : Photo 2009
Yann Chollet : Photo 2009

Contact pour des photos de Kitesurf ou autres

Yann Chollet photographe - journaliste en Bretagne
Photos - articles- reportages - publi-rédac - Slogans - rewriting
oct 29 2008

Tempête 2008 saint malo photos à voir

Posted by admin in Articles exclusifs

Cliquez sur la photo

 

Plage du sillon tempete 2007 saint malo-yann-chollet

 

 

 

Pour ceux qui n’étaient pas là, voici quelques photos de la tempête de mars 2008 à Saint-Malo. Le vent est passé sur la cité corsaire. Les grandes marées ont fait le reste. On s’en souviendra.

 

La tempête restera dans les anales, impressionnante déferlantes sur la ville. Du sillon à l’intra en passant par le môle ou le Fort National, la nuit de lundi 10 au mardi 11 mars restera dans les mémoires.

 

Photo de la plage du sillon à saint malo. Photographie prise par yann chollet, journaliste photographe en bretagne à saint malo.

 

 

 

Le dernier spectacle de cette envergure, sur la cité corsaire, date d’une dizaine d’années. La mer a fait des dégâts impressionnants. On note, par exemple, la Brasserie du Sillon qui a vu ses vitres volées en éclat, lundi soir.

 

Image de la plage du sillon dans le vent, sous la tempete. Photo de Yann Chollet, journaliste photographe en Bretagne.

 

 

Sur la mer, la violence des vagues était à la fois formidable et inquiétante. La hauteur de certaines déferlantes atteignaient 3 à 4 mètres par endroits. Lorsque celles-ci s’écrasaient sur les brises lames et la digue, certains embruns sont montés jusqu’à 8 mètres.

 

Image du sillon à saint malo sous la tempete. Photo de Yann Chollet, prise par yann chollet, photographe journaliste en bretagne.

 

 

Sur le sillon, il régnait lundi soir comme une atmosphère de chaos. La mer se déversant d’un bout à l’autre des rues perpendiculaires, emportant plusieurs véhicules qui étaient garés là.

 

Photo du sillon à saint malo. Image Yann Chollet, journaliste photographe à saint malo en bretagne.

 

Fait assez rarissime, à la hauteur de la plage Malo, des vagues ont réussi à remonter le long des remparts et éclabousser les quelques curieux. Hors c’est à cet endroit que les murailles de la ville fortifiée sont parmi les plus hautes.

 

 

Ce phénomène naturel est tout simplement exceptionnel car la grande marée coïncidait avec les vents violents. Certains voient là, la tempête du siècle ou du moins la première depuis longue date sur la Côte d’Emeraude. Les bretons sont habitués aux tempêtes mais là, la nature s’est transcendée pour montrer sa force.

Yann Chollet 2008 reproduction interdite texte et photos sans accord.

oct 29 2008

Bertrand Cantat sur les bancs des accusés

Posted by admin in Articles exclusifs

 

 

Ane ou internaute même combat

« Il devrait crever l’ordure »

 

Des milliers de commentaires sur sa sortie de prison, avec la toile comme seule oraison. Des milliers d’internautes, même plus des hommes, des internautes, se cognant dans les murs de leurs phrases égocentriques. Pas de fondement, aucune connaissance du sujet, pas de raison mais le sentiment d’être fort par les mots, qui s’estompent au fil de ces pages qui périssent dans les archives du Web. Quel biais sordide peut offrir à l’humain, le droit de dire « il devrait crever, l’ordure ». Oui, les messages défilent et la presse tend à suivre le mouvement, fébrile d’avoir déjà trop dit, dit n’importe quoi ou tout simplement boycotté Noir Désir sur les ondes et les écrans, dans le papier. Les radios ont donné le ton pendant un temps, bien pensantes radios libres, taisant les morceaux les plus chouettes d’un rock français alternatif qu’on aime. De toutes façons il fallait punir et rendre « justice musicale ». Comme si la justice n’avait pas fonctionné ou à moitié.

 

Bertrand Cantat sur le banc des accusés « du Web »

 

Aujourd’hui, les internautes remettent leurs plaidoiries, irréelles, passives, inutiles, morbides, obsolètes, cruelles. Quoi la cruauté existe ! Peut-être ! Peut-être vaut-il mieux rédiger des commentaires indigestes, plutôt que de s’ouvrir au monde, aussi. Une petite pièce monsieur, pour manger. Tiens, lui, il est mort de froid ? Pas grave, passe, ferme les yeux et ta gueule. Pas grave, cours vers ton ordinateur rédiger « des justices » à la main levée. Le reste, ce n’est plus rien. Ici, devant l’écran, tu te sentiras plus fort, alors, pour affronter tes misères. Celles que tu portes à chaque fois que tu te tais, alors qu’il aurait fallu agir. Bizarre ces choses qui s’inversent, qui te renversent la tête et qui te font penser, croire, que tu peux tout, jusqu’à parler, écrire lorsque tu devais te taire. Des Gigaoctets, donc, de commentaires insolites, de pseudos journalistes autoproclamés ; disposés à informer le monde entier de la vérité, la leur, celle à laquelle ils croient dur comme fer.

 

L’internaute un grand philosophe !

 

L’ « absurderision » fait rage sur la toile. Le moindre moteur de recherche lance ces parties de jambes en l’air avec les internautes à l’affût. Une question comme unique question hautement philosophique : « Bertrand Cantat est libre, qu’en pensez-vous ? ». « Une bonne balle dans la tête » telle est la réponse d’un internaute philosophe. « Ça aurait été un homme ou un enfant qu’il aurait tué, personne n’aurait rien dit » la réponse d’un « confrère » internaute. « Il devrait au moins s’excuser publiquement, c’est la moindre des choses » ça c’est de Lio, présidente en chef des tribunaux parallèles. Ces phrases pullules ici et là, informant le lecteur avertit, offrant aux véritables philosophes matière à s’interroger sur le genre humain, son avenir et surtout sur la capacité de l’internaute à occulter son intelligence, à tel point qu’en croyant écrire des tirades d’érudits, frisant en réalité le néant, il se croit au-dessus de tout sans avoir conscience qu’en fait, il n’est rien, que sa phrase n’est rien qu’un morceau de peu. Notre nouveau monde serait composé d’une moitié d’internautes philosophes et d’une autre, de philosophes. 

 

Bertrand Cantat est libre

 

Octobre 2007, Bertrand Cantat quitte sa cellule de Muret pour continuer sa vie avec ses blessures, ses doutes, « ses méandres au creux des reins ». Bonne reconstruction. Longue route à Noir Désir.

 

Batistes

Bertand Cantat bertrant accusé libéré libre dans sa maison menaces de mort menace lettre anonyme noir désir chansons album cd nouveau, musique, sortie, dernier cd, dernier album, musiciens, commentaires, prison, muret, Muret, prison des murets, toulouse, marie trintignant, marie, mort, suicide, divers, fait divers, journalistes, internautes, philosophe, folie, femmes, frapper, femmes battues, mère, père, maison des landes, landes cantat événement parution d’un livre médias presse journaux journalistes presse écrite photos récentes 2007 clichés exclusifs bertand cantat

oct 29 2008

Photos Bobital 2007 : Exclusif

Posted by admin in Articles exclusifs, Musique

Pour bien profiter des photos cliquez dessus

 

Image du groupe TOKIO HOTEL. Image de Yann Chollet, journalsite photographe à Plancoët.

 

L’arrivée de Bill en a fait tomber plus d’une

Tokio Hotel sur la scène en France. Photographie de Yann Chollet, journalsite photographe à Plancoët.

 

 

 

Le festival de Bobital 2007 fut un excellent Cru pour les 10 ans. L’heure de revenir en images sur la scène et sur les artistes qui y sont passés. Photos, commentaires, interview de Da Silva, d’Anis, images de quelques stars, sur ce site dans quelques heures.

De Tokio Hotel en passant par Pascal Obispo, Status Quo, Da Silva ou encore Anis, Marylin Manson et les autres groupes. De nouvelles photographies mises en ligne chaque heure.

Groupe de musique Tokio hotel. Image du groupe en concert en France. Photo de Yann Chollet.

Georg Moritz Hagen Listing

Image du groupe de musique Tokio hotel. Photo prise par Yann Chollet, photographe à Plancoët.

Bill et Tom Kaulitz

Groupe de musique Tokio hotel scoop photo du groupe en backstage à Bobital.

Tokio Hotel a fait son set, propre et net, sympa et rapide

Image du Chanteur Anis en concert. Photographie par Yann Chollet, journaliste, photographe à Plancoët en Bretagne.

Anis excellent

Chanteur Anis en concert. Image du chanteur sur scène. Photographie prise par Yann Chollet, photographe à Plancoët.

Anis

Image du chanteur Anis prise par Yann Chollet, auteur photographe à plancoet.

Anis

image d'anis en concert en Bretagne. Photo de Yann Chollet, journaliste photographe à saint malo.

Technicien

Image du chanteur Pascal Obispo en concert. Photographie de Yann Chollet, journaliste photographe en Bretagne à Saint Malo.

Obispo excellent sur scène

Chanteur français Pascal Obispo en concert. Une photographie exclusive de Yann Chollet, journaliste, photographe, publiciste en Bretagne à Saint Malo.

 Pascal Obispo au festival des Terre Neuvas photo 2007

Photographie du chanteur pascal obispo dans les loges lors d'un concert en Bretagne. Photo Yann Chollet.

Obispo entourés des organisateurs

Image du chanteur Marylin Manson en concert en France. Photographie Scoop de Yann Chollet.

Marylin Manson Live 2007 : Toutes les photos sont protégées par Copyright interdites à la reproduction, même partielle

Le guitariste de Marylin Manson en concert. Photo de Yann Chollet, photographe à plancoet.

Marylin Manson Live 2007 : Toutes les photos sont protégées par Copyright interdites à la reproduction, même partielle

Image du guitariste de Marylin Manson en concert en France. Photo Yann Chollet, journaliste à Plancoët en Bretagne.

Marylin Manson Live 2007 : Toutes les photos sont protégées par Copyright interdites
 à la reproduction, même partielle

Photo interdite du concert de Marylin Manson en Bretagne.

Marylin Manson Live 2007 : Toutes les photos sont protégées par Copyright interdites à la reproduction, même partielle

Image du groupe Marilyn Manson en concert en France.

Cliquez pour profiter des photos en grands

image de Marylin Manson en concert en France.

 

 

 

oct 29 2008

Extrait de “En Attendant Camille, Le Monde S’Ecroule”

Posted by admin in Articles exclusifs

Extrait du livre de Batistes aux Editions du Vent : ” En Attendant Camille, Le Monde S’Ecroule “. Le roman toujours disponible, uniquement sur commande. Ici page 239 à 246.

 

 

Moutons

 

Le jour se lève, ça me va. Je peux parler des moutons. J’en fus un. Un peu, parfois, trop souvent. Quel humain n’a pas été dans le troupeau ? Je n’en connais pas. Le monde est un grand pâturage dont les pays forment des grands champs, avec au milieu ces bêtes que nous sommes. Des bêtes de somme. Le système est fait de telle sorte que nous ressentons un air de liberté qui n’en est pas un ; l’illusion d’un bien être qui ne l’est pas. Nous marchons dans un même sens, avec une pensée commune. Un seul objectif. Notre bonheur. Pas celui du voisin surtout, le nôtre. Un bonheur indissociable de l’argent qui dirige tout, qui permet l’indépendance apparente, celle qu’on déguise, avant de nous la pointer sous le nez. Cette liberté n’a que l’air et le nom. Nous dépendons d‘un environnement dont nous avons perdu le contrôle. On parlait d’un cadre de référence, propre à chacun mais il s’uniformise peu à peu sur un modèle impersonnel. Le pouvoir d’agir sans contrainte n’existe pas. Il y a toujours un frein à ton ardeur, à tes envies existentielles, à ton bonheur. Pour nier l’évidence, tu finis bien par te contenter du médiocre, hein, l’humain ?

 

Arc en ciel de Yann Chollet

Arc en ciel de Yann Chollet

 

Lorsqu’il n’y a rien, tu trouves toujours un bout de quelque chose pour t’accrocher : un sentiment, une petite joie, un quignon de pain, un sou, un paysage, une création. Une grande surface, une maison avec des volets aux couleurs de la ville. Ils se satisfont de peu, les moutons. On en est même arrivé à parler de démocratie libérale. Comme si le simple mot démocratie ne suffisait plus à ce trompe l’œil ! Le miroir des reflets fonctionne. Il te pousse à penser que ta condition, aussi médiocre soit-elle, est vivable. Ah ! La belle démocratie morose. Mais derrière, la ruée vers la consommation qui s’impose, les vacances dans des parcs à bestiaux, les belles promesses ne sont que lot de consolation, la monnaie d’une pièce. La vraie tranche de bonheur, elle se fait la belle. Tu la vois passer sans pouvoir la saisir. De loin. Sans la toucher, tu l’espères, elle s’absente.

 

Tôt matin sur la ville : yann chollet 2008

Tôt matin sur la ville : yann chollet 2008

 

Alors tu regardes autour toi, cherchant des points de référence, un ancrage où amarrer tes envies, en cas de doute, en te comparant avec ceux que tu croises pour savoir s’ils vont mieux. Les autres, les lobotomisés de la casquette, ceux qui courent après le temps, on leur a dit que l’histoire pressait, que le temps c’était du cash.

- « Il y a toujours pire que soit ».

Du coup, être mieux, c’est avoir du paraître en plus. La comparaison nous renferme, elle nous tient, fait émerger la différence et la jalousie. Est-ce cela l’égalité ? La liberté ? la démocratie ? La liberté de dire un beau “merde” placé justement, au bon moment, face à l’imbécile ou à des pensées sordides ; la liberté de partir sans penser à demain, l’esprit léger, insouciant du regard des autres. Nous passons notre temps à juger les autres et à nous abreuver de leur jugement. A regretter d’agir comme on le pense au mieux. Cette mécanique permet de se rassurer, alors qu’en regardant au-delà de son nombril, en réfléchissant, on voit bien qu’il n’y pas l’assurance promise. Des moins libres ou plus libres. Nous sommes tous dans un même bain d’obligations toujours plus pesantes, dans le même sac. Pourris. Notre vie est planifiée. On croyait pourtant que le système de l’union soviétique était éradiqué. La planification. Par des méthodes détournées, on nous plonge dans une spirale similaire. Plus sournoise, moins visible, voilée. C’est cela notre liberté.

 

Tu te lèves, tu déjeunes, tu pars travailler. Tu manges, tu travailles, tu regardes la télévision. Et s’il te reste un temps, tu t’occupes de tes enfants, parles avec ta femme. Et s’il te reste du temps ! Tu dépenses ton fric, si t’en as ; si t’en as pas, tu te complais à regarder la mer, à partir au jardin, à la campagne, à te nourrir du temps qui passe et annonce la déprime ; tu promènes le chien, ta chienne et tes gosses. Tu ne réalises pas grand chose en te pavanant dans ton fauteuil, immobile, dans l’attente d’un miracle à la télé. Ils n’ont plus cours.

 

photo yann chollet 2008 : contact batistes@aol.com

photo yann chollet 2008 : contact batistes@aol.com

 

Va donc voir les aquariums et ses poissons heureux : des animaux libres. Va regarder leurs tronches devant leurs écrans, pour savoir s’ils sont libres. Va tenter ta chance sur une île déserte, pour voir s’ils te manqueront, avec leurs monnaies, leurs haines, leurs colères et leurs mépris. Les serfs que nous sommes sont contraints aux devoirs, à rendre compte de tout. Regarde ta carte bancaire, elle est symbole de liberté, te dit-on ? Les moutons le savent bien, on leur a dit. Mais non ! Idiots. Elle contrôle tes pulsions d’achats, elle permet l’analyse de ta personnalité et de tes envies, tes besoins. Et puis, cette liberté entre parenthèses, elle dépend de tes bons dépôts en banque, en espérant que ton abruti de banquier ne se soit pas sucré sur ton dos, avec les 6 ou 7% d’intérêts qu’il t’a accordés sur ton crédit et qui rongent tes fins de mois ; ce salaire que ton patron indulgent a bien voulu t’allouer contre un service. Entre les deux, l’état s’est servi copieusement. Tu reçois le reste, c’est déjà pas mal. Lorsque que tu crois en avoir plus, on s’arrange pour te le prendre ou te le faire dépenser. Une publicité bien conçue, un livret avec des pourcentages attrayants, un voyage ficelé, une taxe, une brillante voiture, des cigarettes, une action Vivendi qui va monter. On te le promet. L’Euro. Mais rien. Pire. Les fins de mois passent et se ressemblent. Elles déchirent le cœur parfois.

 

En achetant un maximum de biens de consommation, on a l’impression d’acheter sa liberté. N’est-ce pas ? On se complaît dans ce matérialisme qui nous oblige à croire, que plus on a, plus on est. Ce n’est plus le

- « je pense donc je suis ». Mais plutôt

- « je possède donc je suis ».

C’est navrant d’exister parce qu’on a. On n’a rien. C’est du vide ce que nous brassons. Nos impressions sont faussées et quand on se soulève, qu’on parle trop fort, en quête de liberté, on voit bien que ça dérange, qu’il y a toujours un regard, une voix à s’élever pour faire taire. Qui ne s’est pas fait regarder de travers pour une barbe mal taillée, pour un délit de sale gueule, pour un habit froissé ou un aspect maladif ; pour une tronche mal lavée ou une main en moins ; pour un cri d’espoir lancé vers la mer ou une attitude différente. Cette différence déplaît. Elle fait naître les injures, les sanctions et les mots blessants.

 

Alors certes la liberté est une utopie. Qui ne pourrait dépendre de personne, ne pas être soumis ? L’artiste ? Tourne ça dans ta tête et tais-toi. Va ta route et tais-toi. Suis le troupeau et dégage de mon chemin. Je n’en peux plus de savoir que les hommes libres sont ceinturés. Ça me chauffe la tête de n’être et n’avoir été qu’un pion. L’écriture peut-être m’apporta un vent de liberté mais si infime par rapport à celui auquel nous avons le droit, le besoin pour éclaircir nos jours et nos nuits d’un soleil resplendissant nommé satisfaction.

 

En mettant la liberté dans un moule, on lui a ôté sa raison d’être, son sens. J’ai soif d’être libre de mourir sans artifice. Dans quelques jours, je décrocherai les fils car je suis à bout. Je veux décider de ma mort, que ces gouttes qui coulent dans mes veines s’arrêtent pour de bon ! Tirer un pied de nez à la vie en prenant le choix, en récupérant ma liberté de mourir, le sourire aux lèvres. Je suis au pied du mur mais libre. Quant à ceux qui restent, ils s’étonneront après d’être pessimistes et malheureux, inquiets et mécontents, pauvres et humiliés. A qui la faute ? Aux pouvoirs, aux dictatures, aux insoumis ? Ou pourquoi pas tout simplement à eux-mêmes, les moutons. Ceux qui ne servent pas à décrypter le monde et ne font jamais rien.

 

En coulisse : yann chollet

En coulisse : yann chollet

 

La centralisation des directives dans les hautes sphères nous a conduit à devenir des servants. Eloignés des décisions, nous ne les maîtrisons plus. Cela étant valable dans les métropoles comme dans les moindres petites communes. Ces petites villes, comme il en reste beaucoup, où les habitants ont tissé des unions, une fidélité basée sur le bien réciproque et l’harmonisation des convictions. On ne pense plus mais l’on fait basculer sa tête du bas vers le haut, pour accorder des réponses toutes faites par de petits responsables, des intermédiaires à qui l’on s’en remet et qui, n’ayant pas personnellement plus de liberté que leurs concitoyens, tentent d’en acquérir en faisant de leur pouvoir, une micro dictature à peine perceptible.

 

Celui qui va contre cela, se sentant à juste titre concerné, est évincé par des rires cyniques et sarcastiques, écumé par des rumeurs. La rumeur fait rage dans les campagnes. Les sons de cloches font plus de mal qu’une vérité. Le contrevenant serait réduit à néant par les défenseurs du soi-disant « bien commun » ; un front d’humains se monterait contre lui s’il venait à penser autrement ; une horde aux ordres d’un maire, d’un préfet, d’un député, d’un président de la république, d’un président du monde, d’un dieu se lèverait contre le rebelle. Ni dieu, ni maître, ni Bush, ni diable. Liberté.

 

Alors ma bonne bête, broute. Tu es le mouton parfait, l’être satisfait. C’est le début de l’endoctrinement et tu t’étonnes de ne pas comprendre les fanatiques. Tu comprends quoi ? L’amour, non ! La paix, non ! Le bonheur, non ! Le cul ! Tu ne vois pas qu’on te pousse à répondre oui à toutes ces interrogations qui embarrassent ton esprit. L’arrangement tacite fait l’affaire. Tu restes dans ton coin, tu ne bouges pas et t’acceptes tout. Tu pleurniches, tu déprimes et tu t’en fous. Tu chiales, tu critiques et tu t’écrases au bout. Tu te caches, tu te terres et tu me fais honte. C’est tout le paradoxe. J’aime les hommes mais ils me font honte. Pas tous heureusement. Je m’en remets à ceux-là et à ce monde qui s’incline.

 

Les bruits, les vrombissements, les signes sont pourtant là. Saurez-vous les décrypter ? Ou serez-vous, une fois de plus, encore incultes ? Les enfants auront-ils comme seul patrimoine, une terre glauque en manque d’oxygène, en panne d’amour, emplie de mal de vivre. Ils n’y sont pour rien, eux. Ils ne demandaient qu’à grandir et connaître les prairies vertes, entendre les mots tendres et subir le bonheur. Rien que du bonheur en guise d’apprentissage. Les yeux des bambins sont tournés vers leurs pères, des adultes qui savent plus casser que construire. Parfois inconsciemment d’ailleurs ou impuissants. Mais les petits observent, analysent nos moindres gestes et il se pourrait qu’ils les reproduisent. Ne comptez par sur eux pour changer le monde et payer vos dettes. S’ils peuvent beaucoup, c’est avec vous et votre soutien ? Comment pourraient-ils changer ce monde malade, si les adultes ne sont pas capables de montrer l’exemple ? La solidarité est en berne.

 

On voit qu’ils sont un peu perdus, les enfants de demain. Ils se cherchent un idéal et, plus grands, le trouvent dans des paradis artificiels. On s’étonne alors de les voir délirer dans des soirées folles, qui ne sont finalement que le reflet de la société d’incertitude à laquelle ils tentent de s’adapter. Le seul avenir montré, c’est celui de la compétition, de la loi du fort, d’un drôle d’univers qui déraille, de l’incohérence et des différences, de la justice à deux vitesses. Faites du bonheur avec ça, vous. Expliquez leur pourquoi Papon, Messier, les hommes d’Elf ou du Crédit Lyonnais ou un tas d’autres, se baladent encore dans nos rues. Les images qui défilent devant leurs yeux sont sans cesse plus frappantes, plus dures, plus abjectes, irréelles. On les assaille de mille conneries et on voudrait qu’ils s’en sortent ?

 

A force de nous regarder vivre, les enfants sont-ils condamnés à être ce que nous sommes ? Ce que personne ne pense être et que nous sommes tous. Des moutons !…

 

Batistes

oct 28 2008

Le grand déballage

Posted by admin in Articles exclusifs

 

 

La presse est unanime : “Votez PAPA MAnbo SHow”

 

Photo exclusive : yann chollet

 

Lu dans le journal « PAPA Manbo journal » : « Avec l’envie de peindre le monde de musique et de textes, PAPA Manbo Show est une équipe de Bretons et Sudistes. Trois guitaristes invertébrés. Un auteur emblématique. Une troupe théâtrale de joyeux drôles. Bref, des rêveurs qui souhaitent faire le Tube de l’été, ce qui permettrait d’envisager l’avenir sereinement. Plage, cocotier, plaisir dérisoire et toujours en chanson. De nombreux textes assez délirants sont dans les sacs, la musique vient avec et les images seront la cerise sur le gâteau. A vous de voir ».

 

Lu dans la gazette de la ville : « Le groupe a déjà fait ses preuves dans de nombreuses soirées amicales. Devant un public toujours chaleureux constitué en général d’une dizaine de personnes ». Et oui, PAPA Manbo Show fait avant tout des petites salles, même vide. C’est pourquoi grâce à vous, nous espérons changer cela et vous inviter dès avril prochain au Zénith de Paris. Avec bien sur, un billet pour ceux qui soutiendront le groupe.

 

Yann Chollet journaliste pigiste en Bretagne

 

Au fait, le groupe est Apolitique, mais vous conseille fortement de laisser tomber les extrêmes. PAPA Manbo Show recommande le développement de l’humanité en chacun de nous, d’observer la nature et de réagir vite. C’est d’ailleurs l’essence des textes. Enfin tout simplement, le PAPA Manbo Show aime les enfants et sa planète.

 

 

La presse en a parlé : Le Pharisien : « Excellent groupe qui monte en puissance ». La Ronde : « PAPA Manbo semble caler des textes qui résonnent à la manière dont Zola faisait résonner les strophes ». L’Unanimité : « Des mots qui interpellent le peuple français par une sincérité juste et pure ». Ouest-Trance : « Enfin une musique qui réveille les âmes de nos concitoyens. L’humanité a encore de belles heures ». L’Aberration : « On se demande encore d’où vient ce groupe décalé dont les mots et la musique donnent envie d’aller se coucher ”. C’est comme nous d’ailleurs lorsqu’on lit l’aberration.

 

Donc votez pour PAPA Manbo Show en allant voir le clip sur ce lien : http://musique.aol.fr/artist-Batistes/p-artiste_id/imprevus-2006/artiste.html

 

Batistes….

oct 28 2008

Personne à bord : Ouf

Posted by admin in Articles exclusifs

Plage du môle accident : yann chollet

 Le bateau B7 41941 sera détruit 

 
 

 

Dans la rubrique “faits divers insolites”lo fait divers du jour

Un bateau s’est échoué sur la plage du môle à Saint-Malo, dans la nuit du mardi 14 novembre. Le fait est assez insolite pour en faire quelques clichés.

Bateau échoué plage du mole

 

En arrivant sur la plage du môle le bateau s’est éventré sur les rochers

Photo exclusive : yann chollet : saint maloArticle exclusif : Photo malo : Journalisme : PigisteEn réalité, la vedette qui abhorre un pavillon Belge a dérivé. Selon un douanier rencontré sur place : « Le bateau était à son mouillage à Dinard. Ce dernier a cédé », pour s’éventrer sur les rochers de la plage. Bateau échoué plage du mole à saint-malo : exclusif internet

Une image rare, le bateau est du mauvais côté du môle des noires 

La grue ne pouvant accéder à cet endroit, le bateau devrait être détruit sur place, ce mercredi 15 novembre.

Batistes

 

Photo exclusive : yann chollet : saint maloArticle exclusif : Photo malo : Journalisme : PigisteEn réalité, la vedette qui abhorre un pavillon Belge a dérivé. Selon un douanier rencontré sur place : « Le bateau était à son mouillage à Dinard. Ce dernier a cédé », pour s’éventrer sur les rochers de la plage. Bateau échoué plage du mole à saint-malo : exclusif internet

Une image rare, le bateau est du mauvais côté du môle des noires 

La grue ne pouvant accéder à cet endroit, le bateau devrait être détruit sur place, ce mercredi 15 novembre.

Batistes

 

oct 27 2008

Diam’s en concert : Allez-y

Posted by admin in Articles exclusifs

Diam's photo exclusive yann chollet

 

 

 

 

Un joli « Diam’s » pour le rap français

 

C’est vivifiant, ça décoiffe, la prose est bonne, le show est total, le prix abordable. Pas de paillettes, pas fumigènes ni de strass. La rappeuse Diam’s offre un vent frais à la scène rap française c’est indéniable. Lors de son concert à Rennes au Musikhall le 1er novembre 2006, la chanteuse, de son vrai prénom Mélanie, a développé tout son talent. Capable de chanter une prose presque parfaite, Diam’s apporte un souffle féminin à un genre qu’on croyait réservé. Ce n’est pas une mauvaise idée, puisqu’elle arrive à nous faire oublier le temps d’un live, que le rap n’est pas qu’une succession de cris. N’en déplaise aux détracteurs qui, sans l’écouter, ont fait dés les premières années un procès au rap. Partons sur la base que toutes les musiques sont bonnes à entendre. C’est d’ailleurs sous le couvert de ce prétexte qu’en général, l’amateur de sons découvre de nouveaux artistes. Ce fut mon cas à Rennes devant une salle conquise.

 

Diam’s pour un rap féminin

 

Alors Diam’s c’est qui, c’est quoi ? C’est qui, ce fut écrit ! C’est quoi ? Une chanteuse qui a des choses à dire et qui le dit clairement. Ça parle de quoi ? D’adolescence, de regrets, de chance, d’espoir, d’environnement, de passion, d’amour, de rêves, des gens, bref, des choses de la vie. L’impression est légère, le zest de rage relève le tout. Contrairement au rap traditionnel, on arrive à sortir des clichés grâce à la sensibilité féminine des textes, ce qui fait la force des mots, de ses chansons. Malgré son attachement à N.T.M, Diam’s est bien loin de nous servir les hurlements d’un certain Joey et heureusement. Il n’y a pas photo mais ceci est un avis subjectif pour une fois, mais franchement Joey Starr en concert ou sur son dernier album, c’est limite. N.T.M à la grande époque peut-être mais Joey seul, non merci. Quant à Diam’s, elle incite plutôt le public à retrouver des sonorités d’IAM, de SINIC ou autre Caution, une forme audible d’un rap français qui excelle depuis des lustres.

 

Un partage avec le public

 

L’influence n’est pas évidente. On se doute que Diam’s à passer des heures musique à l’oreille, mais son style reste personnel, ce qui fait sa force. Bien qu’on retrouve ici et là quelques lyrics d’IAM à la grande époque du « Micro D’Argent », de « Freeman Le Roi » ou consorts. On regrettera cependant la critique systématique d’une autre France, dans le texte de « Ma Bulle », extrait du dernier opus. Il faudrait effectivement sortir de la bulle, pour s’apercevoir qu’au-delà des tours, une bonne partie du peuple galère tout autant qu’au cœur des cités. Un monde tout autant touché par l’augmentation faramineuse de la consommation, la stagnation des salaires, le chômage et la connerie environnante à chaque coin de rues. Quant aux sentiments humains retrouvés à travers le CD, ils font du bien à entendre, ça respire l’espoir et l’envie d’avancer. Diam’s n’est pas forcément un modèle comme l’expose les critiques officiels des journaux officiels, mais tout simplement une bonne chanteuse qui fait son bonhomme de chemin. Une artiste qui sait partager avec le public, qui n’a pas encore la grosse tête et qui n’est pas dénouée desens. Loin de là.

 

Le Front à sa place !

 

Pour apprécier, il ne faut pas se cantonner à passer en boucle les tubes du moment, mais partir à la découverte de l’Opus. Un voyage qui mène vers un truc sympa. Avec en prime une critique claire sur le Front National, ce qui n’est pas à négliger. Diam’s frappe au bon endroit, bien direct, alors bravo et bonne route. Quant à ceux qui n’aime pas, je dis tout simplement : Ecoutez ce qui vous fait plaisir.

 

Batistes.

 

Quelques photos de Diam’s sont à vendre pour magazines ou autres me contacter à batistes@aol.com

oct 27 2008

Route du Rhum : 8ème

Posted by admin in Articles exclusifs
photo du journaliste pigiste en Bretagne : yann chollet

  

La route du Rhum 2006  Départ de la course à 13h03

Saint-Malo va retrouver le temps d’un départ de course, l’afflux des grands jours. Des centaines de milliers d’amoureux de la voile et de curieux vont se ruer, cette semaine et surtout dimanche 29 octobre, sur la cité corsaire pour apercevoir des bateaux de rêve amarrer au bassin Vauban et Duguay Trouin. Quelques 80 voiliers, dont le gigantisme aurait pu être imaginé par Jules Vernes, attendent le vent pour partir à la conquête de l’océan atlantique. Pour un bateau, un skipper. Voilà tout le défi de cette grande course dont la renommée n’est plus à faire, tant elle a su faire naître des grands messieurs de la mer.

course du rhum : yann chollet

 

Nous sommes bien dans la réalité et non pas en pleine science fiction pour cette 8ème édition. Ces bateaux gigantesques sont bien présents, en ce moment, sous les yeux admiratifs des visiteurs. Des voiliers qui peuvent laisser penser que la France compte encore quelques belles entreprises, qui investissent quelques milliers de deniers pour le bonheur des skippers et de tout le monde finalement. Le plus beau sera sans aucun doute dimanche, lorsqu’il faudra se frayer un chemin, à travers la foule, pour espérer apercevoir les premières voiles s’ouvrir sous la brise. Ceux qui n’aiment pas les bouchons pourront toujours allumer leur télévision.

Course du rhum exclusive : photo yann chollet

Course du rhum exclusive : photo yann chollet

 

Le grand départ, celui que tout le monde fête, sur l’eau ou à terre, c’est bien pour dimanche à 13h03 précise, heure où les braves aventuriers se lanceront en quête de sensationsfortes.

Course du rhum exclusive : photo yann chollet

 

En attendant ce moment exceptionnel, ce lancement de la 8ème route du Rhum, direction la Guadeloupe, voici quelques photos de l’édition 2002.

Yznn Chollet journaliste pigiste à Saint-Malo : rédacteur et photographe

Course du rhum exclusive : photo yann chollet